Be Circular

Commerces

INTERVIEW : Lowco, la nouvelle plateforme des savoir-faire belges et durables

26/10/2020 | INTERVIEW : Lowco, la nouvelle plateforme des savoir-faire belges et durables |

Lancée en mars dernier, Lowco est une plateforme web qui répertorie les savoir-faire belges durables. Cette « boussole citoyenne » nous oriente en fonction des biens et services que nous recherchons, mais surtout en fonction des valeurs qui nous sont chères. Kristoffer Berger, concepteur et fondateur de Lowco, nous raconte comment l’application révolutionne le système de reconnaissance de durabilité.

Lowco est une plateforme qui met les citoyens en contact avec les artisans, les petites entreprises (employant maximum 20 équivalents plein temps) et les entreprises à finalité sociale qui sont dans une démarche durable. La plateforme offre une cartographie de ces acteurs ainsi qu’un moteur de recherche permettant chercher par type d’activité ou par mots-clés.

Nous sommes baignés dans une culture de grandes marques ; il est très facile d’aller au supermarché, de commander des produits en ligne et de soutenir les multinationales. Or, il y a énormément de savoir-faire tout autour de nous, de petites entreprises qui proposent des alternatives aux circuits conventionnels et qui sont beaucoup plus durables.

Ces acteurs locaux n’ont cependant souvent pas le temps ou les moyens de se mettre en avant et de rivaliser avec les multinationales, surtout en termes de communication. Notre réseau permet la mise en avant de ces acteurs et de leur savoir-faire.

Notre ambition n’était pas de devenir un intermédiaire supplémentaire entre les producteurs et les consommateurs, c’est pourquoi nous ne proposons aucune transaction financière sur l’outil, notre rôle est uniquement d’informer et de connecter. Afin de n’exclure aucun acteur, nous avons rendu ce service très bon marché : 8,- par mois, ce qui permet de couvrir nos frais.

Une spécificité de Lowco est que c’est une boussole citoyenne. Elle nous oriente sur la carte, mais elle nous oriente surtout en fonction de nos valeurs. En effet, nous avons mis au point 12 badges correspondants à des thématiques de consommation et de production, pour montrer quels sont les points-forts des entreprises. Notre système de badges permet de discerner en quoi une entreprise est dans une démarche durable : est-elle en circuit-court, fait-elle du Zéro Déchet, propose-t-elle des produits de seconde main ?

Nous avons co-créé un référentiel avec le SAW-B, le MAP (mouvement d’action paysanne) et écoconso en nous basant sur des labels existant, sur la littérature et sur un travail de terrain.

Nous évaluons l’offre, l’approvisionnement et la démarche en tant que telle, c’est à dire si l’entreprise fait attention à l’efficience de sa culture, de ses ressources, s’il y a des partages de connaissances etc. On ne cherche pas à différencier un produit par rapport à l’autre, mais plutôt à amener le consommateur auprès des artisans ayant une démarche globale intéressante. C’est pourquoi nous avons décidé d’octroyer nos badges aux acteurs et non aux produits, contrairement à de nombreux labels.

Une autre spécificité est que l’outil est participatif. Si, par exemple, une épicerie s’est récemment lancée dans la vente de produits en vrac, les utilisateurs peuvent notifier Lowco, ce qui permet de garder l’application à jour.

Quand on pense consommation durable, on pense souvent à l’alimentation et l’habitat, mais il est possible de consommer durable dans chaque secteur d’activité ! On n’y pense souvent pas, mais il existe des fournisseurs d’électricité et téléphonie, des matériaux de construction, des loisirs ou encore des formations qui s’inscrivent dans une démarche de durabilité et que nous retrouvons sur Lowco.

La transition vers une consommation plus responsable, ça passe aussi par la culture. Nous sommes en train de réinventer une nouvelle façon de vivre plus respectueuse de la planète et de chacun, et il est important de le montrer au travers de la culture. À notre petite échelle, nous avons tourné un clip de rap 100% Bio avec Pang. Ce fut une super expérience humaine, mais c’était aussi beau de voir que la musique et l’humour peuvent nous montrer une autre direction.

Nous venons de lancer la plateforme, mais nous avons déjà sorti deux nouvelles fonctionnalités. La première est un service de renseignement des e-shop. Beaucoup d’artisans ont créé des e-shops pendant le confinement. Nous leurs permettons d’intégrer leur catalogue à la plateforme, ce qui permet aux utilisateurs de retrouver toutes les entreprises proposant un produit donné et d’être redirigé vers leur e-shop.

Nous avons également rajouté un « click and collect » pour qu’il soit possible de commander par exemple un panier de légumes via Lowco et d’aller le retirer et le payer sur place.

Nous sommes également en train de développer de nouvelles fonctionnalités, qui verront le jour vers le mois de Novembre sur l’application.

Ce fut une chance inouïe de bénéficier du subside BeCircular. C’est difficile de réunir les fonds nécessaires pour lancer un projet ambitieux comme le nôtre et qui couvre un si grand territoire. Grâce à BeCircular, nous avons pu rassembler une équipe sérieuse qui a travaillé à la cartographie des entreprises.

Ce fut également un tremplin qui a donné une légitimité au projet dès son lancement, cela nous a donné cette identité d’acteur durable et nous a permis de rencontrer beaucoup d’autres acteurs de la durabilité.

Découvrez la plateforme Lowco et le système des badges.