Be Circular

Construction

Cinq lauréats à l’appel « Actions Réemploi » de la plateforme des acteurs pour le réemploi des éléments de construction à Bruxelles

05/02/2018 | CCB-C |

La plateforme des acteurs pour le réemploi des éléments de construction, créée en 2017, a pour objectif principal d’encourager et de rendre possible le réemploi dans le secteur de la construction à Bruxelles.

Fin de l’année 2017, la plateforme a lancé un appel « Actions Réemploi » destiné à tous les acteurs qui pourraient réaliser une action en faveur du réemploi des éléments de construction à Bruxelles. En tout, cinq acteurs ont répondu à cet appel et ont reçu un budget pour réaliser partiellement ou entièrement leurs propositions d’actions.

Zoom sur les lauréats de cet appel :

L’atelier bois de la Ferme Nos Pilifs (Entreprise de Travail Adapté), récupère sur chantiers de construction des bois destinés au container. En vue d’améliorer le processus de récolte et de stockage de ces bois ils achèteront des barelles métalliques qui seront déposées sur les chantiers. En accord avec son partenaire sur ce projet teste, les Entreprises Jacques Delens, ces espaces de stockage délimités faciliteront l’entreposage des bois par l’entreprise de construction ainsi que son enlèvement par la Ferme Nos Pilifs. En optimisant ce processus, la Ferme Nos Pilifs augmentera les quantités de bois récupérées et donc revalorisées sous différentes formes du nichoir à mésange à la cabane de jardin. Voir les réalisations de l’atelier bois de la Ferme Nos Pilifs.

Casablanco, entreprise d’économie sociale pour l’insertion professionnelle dans la construction (principalement), réutilisera un plancher dans un de ses futurs chantiers. L’objectif est de remettre en état une superficie de plancher existante plutôt que de l’enlever et de le remplacer par un revêtement neuf. Les parties fortement abîmées du plancher seront remplacées par un plancher issu du réemploi.

L’efp (opérateur de formation en alternance qui brasse 10 pôles différents dont celui de la construction) réalisera deux journées de sensibilisation des jeunes au réemploi lors du « défi des talents » début mars. Dans l’atelier de menuiserie les adolescents de 2ème et 3ème secondaires manipuleront des pièces de charpente réemployées et démontables.

Le Centre d’écologie urbaine, organisation-pont active en éducation permanente et très proche des milieux académiques enregistrera une émission radiophonique destinée à convier les responsables académiques à discuter des pistes de solutions destinées à implémenter le thème de la circularité en général, et des éléments de construction en particulier, dans les cursus universitaires des étudiants de l’Université Libre de Bruxelles.

Thomas Vancraeynest, designer résident du MAD, réalisera l’analyse de deux types de déchets issus des chantiers de construction qui, actuellement, n’ont d’autre filière de traitement que l’incinération. Cette analyse permettra de définir leurs propriétés techniques afin d’évaluer le caractère réemployable de ces déchets.